Les auteurs présents au festival

Youssef Elkahfaï

Éclats de murmures (Ed. Virgule) avec Muriel Augry

À travers ce recueil illustré par des gravures du plasticien Moulay Abdelhafid El Kahfay, la poétesse nous invite à découvrir un univers où l’émotion jaillit avec force comme l’eau pure d’une fontaine provenant des entrailles de la Terre. Grâce à un style ciselé et raffiné, les poèmes de Muriel prennent la forme d’un feu d’artifice. À ce titre, comme l’a souligné le secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc, Abdeljalil Lahjomri, dans la préface du recueil : «Dans l’ensemble de ses recueils sourd une violence ordonnée des mots, un dérèglement maîtrisé des sens, un tumulte d’espoirs, de désirs, d’attentes, d’angoisses, assagis par une virtuosité déconcertante.»

Afin d’établir un dialogue entre sa poésie lyrique et la peinture, Muriel Augry Merlino a associé le plasticien à la réalisation de cette œuvre littéraire. Une manière de nous rappeler que les frontières entre les différentes formes d’expression artistique ne sont qu’illusoires et que l’origine du mot grec «graphein» veut dire à la fois «écrire» et «peindre». Ainsi, il faut juste soulever le voile pour percevoir la profondeur des sentiments des deux créateurs. Cette subtilité visant à associer l’image à l’écriture a été décelée par l’écrivain Rachid Khaless qui a écrit dans la postface que «les poèmes de Muriel Augry Merlino sont courts, percutants. Ils dialoguent avec les gravures de Moulay Youssef El Kahfay et participent à une interrogation commune à la recherche d’une harmonie inattendue. Ce sont des instantanés de la vie, de sa vie. Ils sont la géographie de ses sentiments, de ses sensations, de ses rêves, de ses errances, le défilé des êtres et visages évanouis, des lieux perdus de part et d’autre de la Méditerranée…» En effet, la poésie de Muriel Augry s’est nourrie de ses différents séjours en Italie et au Maroc qu’elle considère comme sa seconde patrie. (…)

(lematin.ma)

Né en 1969 à Marrakech, Moulay Youssef Elkahfaï suit les cours de l’Ecole nationale des Beaux-arts de Tétouan en 1993. Il fait de la peinture et de la sculpture sur métal, en plus d’une formation de gravure et de lithographie.Il crée des ateliers de peinture, dessin et estampe à Marrakech et à Tighdiouine, village proche de Marrakech.Sa première exposition remonte à 1988, lors de la première exposition du Grand Maghreb à Jnan Elharti à Marrakech.

Il vit et travaille à Marrakech.

Elkahfaï développe une peinture figurative estompée qui mêle des techniques combinées et des matières diversifiées. Les formes se simplifient pour que s’autonomise le champ du pictural dans la profusion de ses couleurs superposées.

Cet artiste propose une autre façon d’aborder l’art : celui de la légitimité de la forme comme propos pictural, l’envers de la chose ressemblante. Le propos n’est pas de figurer ni de défigurer : c’est de peindre avec une sensibilité pour répondre aux angoisses existentielles. Pour cet artiste contemporain, il n’existe pas de frontière dans l’art. La peinture, pour lui, n’est qu’un espace de liberté et de création…

La galerie de ses personnages change selon le changement des temps et des détails de leurs moments ; c’est une méditation sur le corps et ses expressions esthétiques. Des personnages taciturnes, volubiles, isolés, résignés, immobiles, qui pourraient se mouvoir pour parer à l’isolement et à l’absence imposée, cependant ils évoluent dans la marge, par leurs obsessions et leurs pensées. Ils paraissent, dans les foyers du tableau, pressés, parfois même fragmentés.

«Très sensible à la forme, c’est sans doute cela qui m’empêche d’évoluer vers le non-figuratif.»
(Moulay Youssef Elkahfaï )

(Babelfan)

Revenir à la liste des auteurs

Tous les auteurs présents au festival :
Touria Ikbal Khalil Hachimi Idrissi Bouthaina Azami Samira Bourzik Saad Khiari Fatima Jabri Abdelrhaffar Souiriji Thierry Ruf Hamid Ezzaydouhi Jean-Yves Maisonneuve Hassan Jellab Halima Hamdane Fatim Zohra Ettouzani Abdelkarim Kasbiji Zakia Daoud Ilyas Soufiani Jean Zaganiaris Mahi Binebine Sylvie Yvert Muriel Augry Frédéric Brrémaud Fatima Harrar Fatima El Bouanani Mohamed Jari Said Ait Bougdiz Abderrahman Tenkoul Sheena Chraibi Abdellah Baïda Bouchib Monssir Yassin Adnan Hanane El Gharass Soumia Majtia Abdellatif Bhiri Oumelghait Belkziz Boubga Valérie Trierweiler Ahmed Moutafakkir Moustapha Aichane Youssef Elkahfaï Fatima Essalami Abdelkarim El Kasbiji Jean-François Clément Halima Hariri Youssef Wahboun Ahmed Ramzi El Ghadbane Jamil Rahmani Jad Benhamdane My El Bachir El Kaaba Moulay El Bachir El Kaaba Samir Aït Oumghar Fouad Souiba Ahmed Motafakkir Geneviève Michon Anissa Bellefkih Hassan Aourid Evelyne Dress Philippe Bichon Parola Michel Canesi Ahmed Boukous Soufiane Marsni Olivier Jolivet Mohamed Benjeddi Nadia Essalmi Meriem Hadj Hamou Abdelkhalek Jayed Fatima Gueisser Abderrahim Alkhassar Allal El Azhar Zakia Massat Valérie Eck Nourredine Samlak Mohamed Thami El Harrak Najat Dialmy Abdelhak Najib Aicha Lachhreb Ouadih Dada Mamoun Lahbabi Noureddine Samlak Nadia Tazi Ghifar Wachôfi Abdelhafid Essayedi Mohamed Lotf-Allah Nasseri El Hassan El Gamah Michel Leydier Khadija Elhamrani Lamia Berrada-Berca Fatiha Karkaba Mina Hassim Mustapha Guiliz Mustapha Aichane Sophia Tazi Sana Smyej
Les partenaires du festival

Comment devenir partenaire ?