Invité d'honneur

Alain Mabanckou

Mabanckou © Hermance Triay 1

Penser et écrire l’Afrique aujourd’hui (Le Seuil)

(Directeur d’ouvrage)

Lettres noires : des ténèbres à la lumière – c’est sous ce titre qu’Alain Mabanckou prononçait, le 17 mars 2016, sa leçon inaugurale en tant que professeur invité au Collège de France, une leçon qui vit se bousculer plus d’un millier d’auditeurs. Conforté par cet écho, Alain Mabanckou a battu le rappel des chercheurs, écrivains et penseurs de l’Afrique postcoloniale, les conviant à venir débattre sur le thème Penser et écrire l’Afrique aujourd’hui. Ce sont les actes de ce colloque, en date du 2 mai 2016, que nous publions, soit les interventions de 19 participants issus de tous les champs du savoir et de la création littéraire. Le souhait profond est que ce colloque « résonne comme un appel à l’avènement des Etudes africaines en France ». C’est une façon de s’interroger sur « le retard pris par la France dans la place à accorder aux études postcoloniales pendant qu’en Amérique presque toutes les universités les ont reconnues et les considèrent comme un des champs de recherche les plus dynamiques et les plus prometteurs. »

Mabanckou couv

Lettres noires : des ténèbres à la lumière (Fayard)

L’Afrique a pendant plusieurs siècles été vue, imaginée, fantasmée par les Européens comme un continent sauvage, ténébreux, matière première des récits d’aventures et d’exploration teintés d’exotisme, qui ne laissaient pourtant entendre qu’une seule voix, celle du colonisateur. Il faut attendre le milieu du xxe siècle pour qu’une littérature écrite par et pour les Africains se révèle. De la négritude à la « migritude », il appartient aux écrivains noirs d’aujourd’hui de penser et de vivre leur identité artistique en pleine lumière.Alain Mabanckou est romancier, poète et essayiste. Ses œuvres ont été traduites en une quinzaine de langues. Son premier roman, Bleu-Blanc-Rouge (1998), lui a valu le Grand Prix littéraire d’Afrique. En 2006, il obtient le prix Renaudot pour Mémoires de porc-épic. La même année, l’université de Californie (UCLA) le nomme professeur au département de littérature française et d’études francophones. Nommé pour l’année académique 2015-2016, il est le premier écrivain invité à la chaire annuelle de Création artistique du Collège de France.
Mabanckou lettres noires
Petit piment (Le Seuil)

Jeune orphelin de Pointe-Noire, Petit Piment effectue sa scolarité dans une institution placée sous l’autorité abusive et corrompue de Dieudonné Ngoulmoumako. Arrive bientôt la révolution socialiste, les cartes sont redistribuées. L’aventure commence. Elle le conduira notamment chez Maman Fiat 500 et ses dix filles, et la vie semble enfin lui sourire dans la gaité quotidienne de cette maison pas si close que ça, où il rend toutes sortes de services. Jusqu’à ce que ce bonheur s’écroule. Petit Piment finit par perdre la tête, mais pas le nord : il sait qu’il a une vengeance à prendre contre celui qui a brisé son destin.

Dans ce roman envoûté et envoûtant, l’auteur renoue avec le territoire de son enfance, et sait parfaitement allier la naïveté et la lucidité pour nous faire épouser le point de vue de ses personnages.

Mabanckou petit piment

Alain Mabanckou est né à Pointe-Noire (République du Congo). Il est l’auteur d’une dizaine de romans dont Verre cassé (2005), Mémoires de Porc-épic (prix Renaudot 2006) et Petit Piment (2015). Son œuvre est traduite dans une vingtaine de langues. Il est par ailleurs professeur titulaire à l’Université de Californie-Los Angeles (UCLA).

Retour à la liste des auteurs

Tous les auteurs présents au festival :
Sylvie Yvert Ahmed Skounti Valérie Bochenek Amal Khizioua (conteuse) Soumeya Abdelaziz Tariq Bakkari Sayid Abdelhadi Ali Brahim Oulahyane Mohamed Nedali Hicham Houdaïfa Jean-Louis Debré Miguel Bonnefoy Youssef Wahboun Abdellatif Firdaous Dominique Nouiga Abdelhak Najib Emmanuel Pierrat Yassin Adnan Muriel Augry Valérie Attias-Morales Mustapha Laarissa Siham Bouhlal Emmanuelle de Boysson Lamia Berrada-Berca Réda Dalil Mohamed Ouissaden Miloudi Nouiga Noureddine Samlak Abdellah Baïda Jamil Rahmani Véronique Sédro Souâad El Koutbia Amine Jamaï Jamila El Assimi Moha Souag Ouadih Dada Abdelkhalek Jayed Jean-Noël Pancrazi Rachid Khaless Gaël Aymon Mahi Binebine Lucile Bernard Hassan Jellab Jean Zaganiaris Salwa Tazi Abdelghani Fennane Sana Smyej Samir Aït Oumghar Mohamed Cherfaoui Adam Lotfi Mina Hassim Jean-Yves Maisonneuve Ahmed Haddachi Jalil Bennani Michel Canesi Youssef Elkahfaï Mehdi de Graincourt Ahmed Marzouki Xavier Salmon Latifa El Assimi Omar Bouchbouk Mohamed El Bendouri Nawal Sekkat - Sophia Hadi - Noël Devichi Abdellatif Aadil Jad Benhamdane El Hassan El Gamah Guillaume Jobin Ahmed Moutafakkir Mohamed Jamal Oulal Saiad
Les partenaires du festival

Comment devenir partenaire ?