Les auteurs présents au festival

Abdellah Baïda

Testament d’un livre (Marssam)

Ici, un livre prend la parole. Enfermé dans la bibliothèque d’Al Quaraouiyine à Fès, dans un abandon total, un livre sent la fin de sa vie approcher. Il prend la décision d’écrire son « testament » pour témoigner de sa vie et de celles des siens avant l’extinction de son espèce.
Survivra-t-il jusqu’à la fin de son testament ?

Nom d’un chien (Marsam)

Driss Ibn Kalb est dans un tournant de sa vie : il va avoir bientôt un fils et s’interroge sur la signification de son nom de famille. Ibn Kalb, qui signifie littéralement « fils de chien », sonne comme une insulte ; un nom lourd à porter dans une société musulmane car, pour certains, cet animal est considéré comme impur. Dans sa tentative de le changer, Driss est sommé par la bureaucratie d’apporter des preuves irréfutables. Commence alors un combat où Linda, son épouse, s’engage à côté de lui. Ce dernier, en fin limier, mène l’enquête à travers plusieurs endroits (Rabat, Paris, Madrid…), interrogeant différents rapports à la race canine et dénichant diverses représentations culturelles…
Jusqu’où ses investigations le conduiront-elles ?

Baïda couv

Le Dernier Salto (Marsam)

Le protagoniste de ce récit a toujours rêvé de réaliser un saut périlleux. Ce salto, emblème du défi aux pesanteurs, ne sera atteint qu’à l’ultime moment d’une existence. Le dernier instant d’une vie est aussi idéal pour revisiter un pan du passé et tenter d’y saisir les variations du salto aussi fugaces soient-elles. La vie d’un rêveur peut être celle de toute une société en mutation. Une gageure : empoigner l’insaisissable et nommer l’innommable. Figer le furtif, le décrire, l’étaler, montrer sa beauté et sa laideur. C’est un vaste chantier qui se met en place pour faire jaillir toute une histoire qu’on ne soupçonnait pas.

Baïda-couv

Abdellah Baïda est un essayiste, nouvelliste et romancier marocain. En 2012, il s’est vu décorer des insignes de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres de France, après avoir été décoré en 2007 des Palmes Académiques. Abdellah Baïda est docteur et agrégé de littérature française qu’il enseigne à l’université Mohamed V de Rabat. Il a publié en 2007 Les voix de Khair-Eddine aux éditions Bouregreg et dirigé Mohamed Leftah ou le bonheur des mots, paru en 2009 aux éditions Tarik. En 2011, paraît Au fil des livres, recueil de chroniques littéraires (La Croisée des chemins/Séguier). Le Dernier Salto, son roman paru chez Marsam en 2014, a reçu le prix Grand Atlas (Fiction).

Revenir à la liste des auteurs

Tous les auteurs présents au festival :
Véronique Sédro Abdelaziz Lhouidek Abdelghani Fennane Muriel Augry Mahi Binebine Izza Fartmis My Seddik Rabbaj Ghizlaine Chraibi Imane Kendili Abdelhak Najib David Foenkinos Emmanuel Pierrat Patrick Poivre d'Arvor Omar Fertat Abdelkebir Al Manaoui Lilya Zekraoui Hicham Houdaïfa Isabelle Six, Benoît Maire et Brahim Bakass Maryam Abdelmajid Boureddad Abderazzak Benchaâbane Mital Ziyadi Abdellatif Aadil Fatima Gueisser Léonora Miano Rabiaa Bouznad Souad Jamaï Youssef Gharnit Fatima El Bouanani Lucile Bernard Yassin Adnan Mohamed Chouika Evelyne Dress Jean-Marie Heydt Youssef Wahboun Fatiha Karkaba Meryem Hadj Hamou Al Azalya Henri Michel Boccara Eve Duciel Mohamed El Boughali Ahmed Fertat Ahmed Louisi Tahar Ben Jelloun Fatiha Moufak Zineb Mabssout Mohamed Nedali Valérie Trierweiler Miloudi Nouiga Philippe Bichon Nadia Mouttafiq Mohamed Aït Laamim Ouadih Dada Viktor Lazlo Halima Hamdane Abdelhaï Sadiq Siham Bouhlal Abdelkhalek Jayed Jean-Yves Maisonneuve Alaa Kaid Hassab Moha Souag Jalil Bennani Noureddine Bazine Abdellah Baïda Mohamed Ouissaden Soufiane Marsni Faouzia Moundib Parola Najat Dialmy
Les partenaires du festival

Comment devenir partenaire ?