Les auteurs présents au festival

Jalil Bennani

Un si long chemin – Paroles de réfugiées au Maroc (La Croisée des chemins)

C’est par centaines et par milliers, des hommes et des femmes prennent le chemin de l’exil, fuyant la violence, l’intolérance, le désir de détruire, les guerres dévastatrices aux mobiles inhumains. Risquer le départ ou être assuré de mourir ? Tel est le défi des réfugiés. Les paroles recueillies dans cet ouvrage sont des témoignages poignants de 30 réfugiés exilés au Maroc, originaires de 16 pays. Des paroles d’êtres humains qui n’ont pas eu la chance de naître ailleurs que dans des terres semées de risques, d’incertitudes et d’inconnu. Qui sont ces hommes et ces femmes ? Quelle est leur histoire ? Quel est leur parcours ? Ils arrivent avec un passé et s’intègrent dans l’histoire du pays d’accueil. Ces hommes questionnent notre ouverture au monde. Quelle part nous revient sur cette terre ? Qu’avons-nous à partager ? Que nous apportent ces «étrangers» ? Ces réfugiés ont accepté d’être les témoins du chemin qu’ils ont parcouru. Un chemin parsemé des plus grands périls. Vers un chemin d’humanité.

 

Le Corps suspect. Le Corps du migrant face à l’institution médicale (La Croisée des chemins)

« La démarche originale et admirablement argumentée de Jalil Bennani consiste ici à montrer que l’immigré maghrébin dévoile une problématique qui ne lui est pas spécifique?: par sa différence, il pointe et exacerbe les contradictions et failles, les enjeux et les échecs de l’institution médicale et psychiatrique français .?» Rolland Jaccard, Le Monde, 22 février 1980
« Ce que l’auteur met en évidence, c’est le lien que l’immigré opère entre le savoir et le pouvoir, deux notions dont il se sait exclu et qui conditionnent toute son attitude sociale et médicale. »Lamalif, juin-juillet 1980
Salué par la critique lors de sa première parution aux éditions Galilée, à Paris en 1980, cet ouvrage demeure toujours actuel par le questionnement qu’il suscite. Un corps, celui de l’immigré maghrébin, exprime sa souffrance et cherche des instances pour l’entendre. Un corps porteur de revendications sociales s’adresse au médecin.
Cette souffrance est loin d’être exclusive au migrant?: celui-ci, par une autre manière de dire, peut soulever une problématique qui ne lui est pas spécifique. Face à lui, l’attitude et la réponse du corps médical font apparaître des aspects insoupçonnés et contradictoires de l’institution.

 

Un psy dans la cité (La Croisée des chemins)

Ce livre est le fruit d’entretiens entre un psychanalyste et un enseignant. D’une discipline à l’autre, d’une langue à l’autre, l’arabe et le français, des questions très diverses y sont abordées, au plus près de préoccupations contemporaines. On y trouvera des réflexions sur le changement social, la jeunesse, l’éducation, la sexualité, la place du religieux, le champ de la création littéraire et artistique. Pourquoi cet ouvrage ? Il a initialement été écrit pour informer. Il répond à une demande, une attente. Pas un jour sans que les médias ne soulèvent un sujet ayant trait à des histoires personnelles, à des témoignages, à des avis de « psy » de tous bords. L’information doit gagner en rigueur. Quel « psy » ? La psychanalyse n’est pas la psychiatrie, la psychologie, la sociologie, le coaching … Elle n’a sûrement pas réponse à tout, mais elle apporte un éclairage différent lié à d’autres champs de recherche. Ce livre s’inscrit dans le cadre de débats actuels en sortant des cercles spécialisés, en décloisonnant les disciplines, en étant à l’écoute des préoccupations citoyennes quotidiennes au Maroc. Jalil Bennani est psychiatre et psychanalyste à Rabat. Il est habilité à diriger les recherches (Université de Nice Sophia Antipolis). Ahmed El Amraoui est poète, enseignant-inspecteur et encadrant éducatif à Rabat.

 

Jalil Bennani, né en 1948 à Meknès, est un psychiatre, psychanalyste et écrivain marocain vivant à Rabat.

Revenir à la liste des auteurs

Tous les auteurs présents au festival :
Muriel Augry Abderazzak Benchaâbane Eve Duciel Mahi Binebine Jalil Bennani Mohamed Chouika Emmanuel Pierrat Valérie Trierweiler Parola Abdellah Baïda Imane Kendili Léonora Miano Siham Bouhlal Ghizlaine Chraibi Abdelhak Najib Patrick Poivre d'Arvor Fatiha Karkaba Mohamed El Boughali Izza Fartmis Omar Fertat Fatima Gueisser Soufiane Marsni Moha Souag Alaa Kaid Hassab Abdelhaï Sadiq Al Azalya Lucile Bernard Mital Ziyadi Véronique Sédro Philippe Bichon Ahmed Louisi Fatima El Bouanani Abdelghani Fennane Evelyne Dress Abdelkebir Al Manaoui My Seddik Rabbaj Maryam Abdelmajid Boureddad Halima Hamdane Ouadih Dada Abdelaziz Lhouidek Tahar Ben Jelloun Hicham Houdaïfa Ahmed Fertat Viktor Lazlo Mohamed Ouissaden Isabelle Six, Benoît Maire et Brahim Bakass Meryem Hadj Hamou David Foenkinos Najat Dialmy Faouzia Moundib Youssef Gharnit Zineb Mabssout Noureddine Bazine Abdelkhalek Jayed Henri Michel Boccara Jean-Yves Maisonneuve Fatiha Moufak Youssef Wahboun Yassin Adnan Nadia Mouttafiq Mohamed Aït Laamim Abdellatif Aadil Miloudi Nouiga Mohamed Nedali Jean-Marie Heydt Rabiaa Bouznad Lilya Zekraoui Souad Jamaï
Les partenaires du festival

Comment devenir partenaire ?